Sauvée par le gong …

Print Friendly

…. mais toujours sur le ring

A Najat VALLAUD-BELKACEM

Madame

Je me suis offert il y a quelques semaines, le petit plaisir, amer plus que mesquin,  de vous attribuer le Tartuffe’s Awards pour l’aspect selectif du soutien à l’égalité Hommes-Femmes que vous avez toujours affiché, (les hors-selection, c’est nous, les trans’), et je reste sur l’idée qu’à votre poste passé vous n’avez guère fait plus que brasser de l’air à notre sujet.

Depuis, à nouvelle fonction, nouveaux projets, vous n’êtes plus en situation, je pense, de peser quelconquement en notre sens comme on a pu +/- naïvement l’espérer de vous, dans le temps (soupir).

Cela dit je dois reconnaître un discernement insuffisant dans ma diatribe passée, et cela necessite pour le moins un correctif : vous êtes battue à plate couture quant à votre mérite de cette sorte de prix glorieux par une brochette de fous furieux qui sont sortis du bois au moment du mariage homo et qui, se cherchant d’autres cibles après cette nouvelle loi, se focalisent de plus en plus brutalement sur le « genre » qui devient à lui tout seul, mais tout entier, le diable de ces gens, et cela vous propulse d’office du même côté que nous, par rapport à eux.

En fait, enfonçons encore une porte ouverte, ce n’est rien là qu’un nouvel avatar de la haine sexiste cultivée en Occident depuis 1500 ans par le catholicisme, doublée de la trouille classique des réactionnaires devant tout ce qui ressemble à de l’évolution.

Et voilà ce qui se passe : vous n’êtes pas (encore) une amie, seulement je dégueule la clique des Boutin, Chatel, Wauquiez et consorts qui vous grogne dessus en ce moment

 Votre peu d’utilité à l’évolution de la condition trans’ fait pâle figure à l’aune de leur nuisance objective pour toute la société, telle qu’ils la detestent dans leur rêves purificateurs, à commencer par leur brutalité teigneuse à l’encontre de ceux qui font mauvais genre.

Donc nous autres.

Aussi, malgré ma virulence passée, j’ai décidé à l’unanimité de vous défaire de ce prix, effectivement ridicule, malgré le fait que ce n’est malheureusement pas sur le terrain de la tartufferie pure que joutent les champions du moment, mais c’est pire : la sincérité de plus en plus « décomplexée » de leurs crachats névrotiques ne fait aucun doute.

Le grand Charles disait (que n’a-t-il pas dit….) : « Le pouvoir, c’est l’impuissance »

Et vous voilà dotée d’un ministère encore plus gros, réputé ingouvernable …

N’hésitez pas à nous consulter, si vous voulez sérieusement relancer quelque chose comme les ABCD mais qui soit vraiment inclusif des cas minoritaires.

Hélas, je crains fort que ce soit inutile : vous n’avez manifestement pas d’autres contre-feux face aux maniaques de la théorie-du-complot-du-genre que de nier dans le même mouvement la pertinence même de tout discours élaboré des études de genre depuis des decennies. Comment dans ces conditions pourriez-vous le moins du monde participer à la reconnaissance des genres atypiques ?

En cherchant légitimement à contrebalancer ces discours moisis, vous jetez le bébé avec l’eau du bain. Vous ne l’avez pas sincèrement cherché par le passé, mais à présent vous ne pouvez même plus nous soutenir sans apporter de l’eau au moulin imbécile des détracteurs que nous partageons, au final.

Ce sont de méchants sophistes. Rendre tout débat impossible par n’importe quel moyen leur suffit. Et vous serez enfermée dans leur logique tant que vous leur répondrez sur le terrain où ils vous mènent en confisquant le vocabulaire, avec l’occulation du réel qui en découle.

Comme disait l’autre : je vous souhaite bien du plaisir.

Bien à vous

Phlune